Menu

La Rééducation périnéale

 

C'est quoi ?

Le périnée est un ensemble de muscles, ligaments et membranes, une sorte de « hamac » qui soutient les organes du petit bassin (le rectum, le vagin, la vessie).

Pendant la grossesse il est très sollicité par l'augmentation de volume de l’utérus et au cours de l'accouchement, les tissus qui le constituent s'étirent pour laisser passer l'enfant.

Ce grand muscle plat a parfois du mal à retrouver sa tonicité initiale. Il peut alors se produire des fuites à la toux ou des difficultés à retenir urines ou gaz. Ce phénomène est d'autant plus important en cas de prise de poids excessive, après un accouchement difficile ou si le périnée donnait déjà des signes de fragilité avant la grossesse.

Mais il est aussi le centre du féminin, de l'intime, de la sexualité.

Avoir des fuites peut donner le sentiment d’être diminuée, humiliée. Ne pas pouvoir se retenir peut générer un gros stress.

 Le périnée est aussi concerné par certains dysfonctionnements sexuels (vaginisme, ou au contraire perte de sensations).

 

Comment le travailler ?

Mon objectif est à travers des exercices simples, de vous faire percevoir comment le faire travailler en toute autonomie et comment retrouver une assurance tranquille, un sentiment de solidité, mais aussi de vous faire prendre conscience des pressions abdominales qui l'agressent au quotidien.

Ce sont les pressions « vers le bas » qui s’exercent lors des efforts : elles sont néfastes.

Ces pressions favorisent la descente d'organes « prolapsus » et l'incontinence urinaire à l'effort.

Les appuis sur le périnée s'exercent à la fois lors des efforts externes (porter, courir, sauter, marcher...) et des efforts internes (tousser, éternuer, sauter, se moucher, chanter, crier...) : les repérer, les diminuer, (travail des « bons abdominaux ») et les contrer participe à la résolution du problème.

Lors de nos séances, je vous monterai des schémas, puis nous ferons ensemble l'évaluation clinique avec un toucher vaginal et je vous proposerai des exercices à faire à domicile.

 

Quand le travailler ?

Dans l'idéal, la rééducation est à commencer 6 à 8 semaines après l'accouchement afin de rectifier rapidement ce qui a pu s'installer à cause de la grossesse et de l'accouchement. Cela permet aussi des échanges sur les questions autour de l'enfant.

Tout au long de la vie le périnée va être sollicité : il peut être nécessaire de faire de la rééducation bien à distance d'un accouchement : la ménopause est une période de relâchement musculaire et quelque soit son age, il y a toujours bénéfice à le travailler.

Du travail personnel dépend la rapidité des résultats et la constance quotidienne assurera la persistance de la consolidation dans le temps.

Il est possible de travailler en rééducation avec ou sans sonde : personnellement je n'utilise pas de sonde, je trouve cela traumatique après un accouchement difficile ou après une histoire personnelle douloureuse. D'autre part, la rééducation manuelle permet de revenir davantage sur une perception juste des sensations et offre la possibilité d'entretenir en autonomie la tonicité d'un périnée « vivant ».

 

Pessaires

Ce sont des petits cubes, parfois des anneaux qui, mis en place dans le vagin permettent de temporiser une intervention chirurgicale (contre-indication ou autres soucis). Ils peuvent parfois dépanner si vous aimez courir, faire du tennis etc. et que cela vous est devenu impossible sans fuites. Ils sont de formes et de tailles différentes: nous ferons ensemble des essais pour trouver ce qui vous convient le mieux.

 

Manoeuvres Osthéopathiques Pelviennes

Un coccyx déplacé, des douleurs aux rapports : certaines manœuvres ostéopathiques ne peuvent être faites qu'en interne lors d'un toucher vaginal. C'est pourquoi je travaille en collaboration avec les ostéopathes malouins pour trouver comment vous aider de manière complémentaire.